L'éruption du volcan islandais Eyjafjöll et le nuage de cendre qu'il a généré a cloué au sol les compagnies aériennes européennes, aggravant la crise que connait le transport aérien depuis plusieurs années et également des économies d'émissions de CO2.

 

Le volcan islandais lorsqu'il est en éruption rejète 100 000 tonnes de CO2 par jour lorsqu'il est en éruption.

Les compagnies aériennes quant à elles, rejètent 510 000 tonnes de CO2 par jour, soit 186 millions de tonnes de CO2 par an.