Le poêle à pétrole

Le poêle à pétrole a beaucoup évolué ces dernières années mais il est une constante : il rejette d’importantes quantités de gaz carbonique.

Le poêle à pétrole n’est pas écologique

Si les modèles récents sont bien sécurisés, les autres poêles à pétrole, très efficaces aussi,  étaient potentiellement dangereux en cas de mauvaise utilisation. Ils pouvaient provoquer des risques d’intoxication en plus d’une mauvaise odeur au démarrage.

Il faut compter entre 100 et 1 000 euros pour l’achat d’un poêle à pétrole. Ce type de chauffage n’est plus aussi rentable qu’aurapavant, du fait de la flambée des cours, puisque le litre coûte plus d’un euro, soit 0.12 ’ le kwh, autant que l’électrique.

Il existe 3 types de poêle à pétrole :

  • Le poêle à pétrole à simple combustion,
  • Le poêle à pétrole à double combustion,
  • Le poêle à pétrole électronique.

Les poêles à mèche et flux laminaire ("à simple combustion") sont les plus odorants. Ils nécessitent de changer la mèche tous les ans et fonctionnent avec des piles.

Plus efficaces, les  poêles à double combustion ont également un système à piles. Avec une deuxième chambre à combustion, le pétrole est quasiment brûlé en intégralité et les émanations de CO2 réduites. En plus d’être moins nocif pour notre environnement, ce  type de poêle à pétrole est plus esthétique, puisque ses flammes sont apparentes.

Dernière option si vous souhaitez acheter un poêle à pétrole, le modèle électronique qui offre un chauffage plus précis et homogène. Permettant  une régulation et une programmation du chauffage plus affinée (sur 7 jours pour les derniers modèles), cette variante fonctionne en se branchant sur le secteur. De plus, ce poêle à pétrole est doté d’un système de ventilation plus avancé qui améliore la diffusion de l’air chaud dans la pièce.

Le poêle à pétrole, performant mais pas écologique

Le poêle à pétrole est un mode de chauffage performant mais dégage de mauvaises odeurs, surtout au démarrage. Heureusement le poêle à pétrole a évolué pour devenir moins désagréable et plus sécurisé.

Les points forts du poêle à pétrole

Moins encombrant que d’autres moyens de chauffage puisqu’il ne nécessite ni espace de stockage ni conduits de fumée, le poêle à pétrole chauffe de plus très vite et très bien.

Les faiblesses du poêle à pétrole

Ce mode de chauffage est très polluant, participe particulièrement au réchauffement climatique en rejetant de grandes quantités de gaz carbonique et est déconseillé.

Un des défauts majeurs de ce type de poêle est son odeur désagréable, surtout au démarrage et à l’extinction, bien que les appareils récents aient fait d’énormes progrès. Le poêle à pétrole rend également l’air humide, du fait de la vapeur d’eau qu’il dégage.

Ce type de chauffage n’est pas toujours très sécurisé, la prudence est donc de mise quant aux risques d’intoxications au monoxyde de carbone. Heureusement, on peut réduire le risque en s’équipant d’un détecteur de monoxyde de carbone. Le stockage des bidons de pétrole peut aussi s’avérer dangereux, c’est pourquoi mieux vaut les placer dans une pièce séparée.

Filtrer par titres      Affichage #  
# Titre de l'article Clics

Sur une idée originale de Raphael Richard