Le bois, est un des différents combustibles à chaudières qui offre le plus d'avantages. Peu coûteux, non polluant, il se décline sous différentes formes, de la bûche classique aux plaquettes, en passant par la buchette reconstituée et les granulés, variantes auxquelles s'adaptent les divers types de chaudières.  

En pratique, le bois est un combustible brûlé dans la chaudière qui permet de chauffer l'eau. Celle-ci circule ensuite dans toute la maison pour alimenter les radiateurs ou les planchers chauffants.

Les "plus" du bois pour votre chaudière :

Ce combustible permet de bénéficier d'un crédit d'impôt, réduisant ainsi l'investissement initial au même coût que celui du gaz par exemple. Le crédit d'impôt compense le prix des chaudières à bois. A l'usage, ce combustible se révèle véritablement économique, c'est en effet le moins onéreux que l'on puisse trouver, sans compter que son prix est particulièrement attrayant si l'on habite en région forestière.

Les "moins " du bois pour votre chaudière :

Le seul inconvénient de ce combustible résulte de l'achat d'une chaudière à bois, deux à trois fois plus coûteuse qu'une chaudière à gaz. Néanmoins, le crédit d'impôt compense cet investissement.