Murs

L’isolation des murs d’une habitation est critique dans la mesure où les pertes thermiques liées aux murs représente de 20% à 30% des déperditions totales de la maison.

 

Isoler les murs d’une maison ancienne ou d’une maison de conception classique (maison en parpaing, par exemple) permet de réaliser d’importantes économies en augmentant de l’efficacité énergétique du bâtiment, mais il est beaucoup plus efficace d’intégrer une démarche d’isolation dès la conception de la maison.

 

Choix des murs d’une construction neuve : le plus économique

Voici les types de maison dont la structure engendre naturellement de bonnes performantes d’isolation thermique:

  • Maison à murs en béton cellulaire

  • Maison à murs en matériaux composites

  • Maison en bois (maison à ossature bois, maison en rondins ou maison en bois massif)

Ces constructions sont pénalisées par un surcoût lors de la construction, mais ce surcoût est amorti en 5 à 10 ans. Dans le cadre du financement d’un logement par le crédit, cela revient à une augmentation de quelques dizaines d’euros par mois, qui génèrent un allègement plus important de la facture d’électricité. Donc, dès le premier remboursement, le propriétaire réalisera des économies. Attendu que le prix de l’énergie va considérablement augmenter, au bout de cinq années, l’acquéreur d’une logement neuf, réalisera, en réalité des économies significatives.

 

Si vous optez toutefois, pour une construction traditionnelle (sur une base de parpaing ou brique classique, par exemple), le constructeur ajoutera systématiquement une couche d’isolant plus ou moins bon marché. Evitez les constructions bon marché qui affichent des performances énergétiques médiocres et reviennent, donc, systématiquement beaucoup plus cher à l’usage.

 

Isolation des murs d’une maison ancienne

Deux grandes options s’offrent à vous : isolation extérieure et isolation intérieure.

 

Isolation intérieure

C’est l’option la moins chère mais aussi la moins efficace, en terme de performance.

Deux approches sont possibles :

  • Pose d’un isolant et d’une couche de plâtre,

  • Pose de panneaux composites.

 

Isolation extérieure

Trois techniques permettent d’isoler les murs d’une maison ancienne :

  • Fixation ou collage d’une couche isolante et pose d’un enduis mince,

  • Fixation ou collage d’une couche isolante et projection d’un enduis classique de type mortier,

  • Fixation d’un enduis isolant.

Respecter l’environnement implique une bonne isolation pour une économie d’énergie. L’idéal est donc d’éviter les pertes thermiques avec une isolation efficace pour faire une économie d’énergie. En pratique, le chauffage compte pour 60% de notre consommation d’énergie, voire 75% quand une maison est mal isolée. Pas d’impasse possible sur une bonne isolation pour une économie d’énergie !