Construire une maison en bois

La maison en bois connaît une popularité croissante en France, jadis pays, des constructions en pierre. 

 

Son prix a beaucoup baissé, ses performances énergétiques et sa faible empreinte écologique la rend relativement attractives.

 

Il existe trois types de maisons en bois.

 

La maison à ossature bois

 

Ce sont les maisons d’inspiration américaines avec des planches de bois relativement fines qui se montent, en général, comme des legos.

 

Les maisons en bois massif

 

Plus lourd et plus stables que les maisons à ossatures bois, elles offrent, en général, moins de marge de manoeuvre au niveau des choix architecturaux.

 

Les maisons en rondins

 

Descendantes des maisons de bucherons canadiennes ou russes, dont certaines ont traversé 8 siècles, ces maisons sont encore relativement rares en France, en raison de la rareté de compétences et leur faible popularité.

 

Complément d’information sur le web

"Maison en bois, maison écologique" (Partenaire européen)

 

La maison à ossature bois connaît un réel essor ces derniers temps. Son système de construction mais aussi son côté écologique attire un bon nombre d’acheteurs. Ce type d’habitat dispose d’une bonne isolation thermique grâce aux vertus bénéfiques du bois. L’ossature en bois est fabriquée à partir de montants verticaux fixés sur des lisses haute et basse. Le tout est indéformable grâce aux panneaux voile travaillant ou contreventement. Les montants peuvent avoir les mesures suivantes : 45x145mm ou 45x175mm (ou 200mm). Les ossatures Lamibois peuvent mesurer 35x245mm, ce qui permet de poser des isolants mesurant jusqu’à 240mm. 
Vivre dans les maisons à rondins est le rêve de nombreuses personnes. Ces maisons ont l’avantage d’être chaleureuse, confortable, durable et en parfaite harmonie avec la nature. Cet habitat a également de nombreux bienfaits sur la santé : il est isolant, résiste très bien aux tremblements de terre et a une durée de vie supérieure aux autres types de maisons.
Aujourd’hui, les maisons en bois massif rencontrent un réel succès face aux maisons en béton. En effet, on retrouve ce type d’habitat dans les pays nordiques mais aussi en France, dans les Alpes, par exemple. Cette maison conquiert un large public non seulement pour sa solidité et sa durabilité mais aussi pour son gain de place. En effet, l’épaisseur d’un mur en bois mesurera en moyenne une vingtaine de centimètres alors qu’un mur en parpaing aura une épaisseur de 30 cm environ.

Gérard Burggraf/BCA, fort de 6 années d’expérience dans la construction de maisons en bois, propose trois modèles de maison en bois d’un prix compris entre 79 000 euros et 129 000 euros.

Pas toujours simple de se chauffer confortablement sans consommer trop d’énergie. C’est pourtant possible de conjuguer bien être et économie de chauffage grâce à quelques gestes simples. Mais c’est surtout la programmation et la régulation de l’installation qui offrent une réelle économie de chauffage.

Deux grandes filières de construction existent pour une maison passive, l’une sèche, l’autre humide. Dans l’optique de construire sa maison dans le respect de l’environnement, mieux vaut se renseigner sur les matériaux de construction, sur les techniques réduisant la consommation d’énergie et sur les constructions, sèche ou humide.