Grâce aux crédits à taux zéro, le Gouvernement français incite, depuis longtemps, les propriétaires à entreprendre des travaux de rénovation visant à réduire les  émissions d’éléments polluants en provenance de leurs habitations.

Si votre ménage satisfait aux conditions permettant d'accéder au prêt à taux zéro, vous pouvez vous lancer dans les démarches en vue de l'obtention du prêt qui commence  par la déclaration des travaux de rénovation auprès d’une banque partenaire du PTZ. La mise en place d’équipements fonctionnant à l’énergie renouvelable et l’amélioration de l’isolation thermique font partie des travaux pouvant bénéficier de ce type de  financement.

Les travaux

Pour certains types de travaux de rénovation dans une habitation, il est possible d’obtenir un prêt écologique. Ces travaux visent à réduire l’impact néfaste de la construction sur l’environnement et sont pris en compte par le code des impôts.

Un crédit pourrait être octroyé pour toute mise en place d’un système de production d’énergie renouvelable, tel que les panneaux solaires ou l’éolien. L’achat d’un appareil de régulation de chauffage, l’installation d’une chaudière à faible température, d’un appareil de production d’eau chaude utilisant du bois ou l’optimisation de l’isolation thermique pourraient également faire l’objet de ce type de financement.

Il est à noter que dans les démarches réalisées, il est indispensable d’effectuer au moins deux types de rénovation. Avec les crédits écologiques comme le PTZ, les projets comportant plus de deux types de travaux peuvent bénéficier d’un plafond de 30 000 euros. En effet, la limite pour deux rénovations est de 20 000 euros.

La demande

Après avoir défini les différentes rénovations à effectuer par une entreprise ou un artisan, le propriétaire devra ensuite se rendre dans une banque partenaire de l’Eco Prêt à Taux Zéro. Il doit présenter les devis et remplir quelques formulaires.

Après étude des dossiers, l’établissement bancaire devra signer une convention avec le Gouvernement français, afin de certifier que les démarches pour obtenir le prêt écologique ont été respectées.

Il faut savoir que l’habitation accueillant les travaux doit être la résidence principale du propriétaire et doit dater d’avant 1990. BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale, Caisse d’Epargne, Crédit du Nord, Banque Chalus et Crédit Immobilier de France sont des exemples de banques partenaires de l’Eco PTZ.

Autre financement

En marge du dispositif et si le matériel choisi ne peut relever du crédit à taux zéro, il est toujours possible de recourir aux organismes de crédit habituels pour trouver la trésorerie nécessaire à la réalisation de votre projet (Cetelem, Cofidis, Mediatis, Banque Accord, Monabanq ou Cofinoga...). Attention, comparez bien les taux d'intérêt pour évaluer le coût final effectif du crédit. Même si vous détestez les calculs et les maths financières, il en va de votre porte monnaie. Banque Accord, par exemple, propose une large gamme de crédit et de prêt personnel, à taux fixe ou variable, autour de 2%, ce qui représente une alternative possible aux PTZ si vous n'y êtes pas éligible.

Avant de souscrire à un crédit immobilier, renseignez-vous sur les offres d’assurance emprunteur en vous tournant vers un cabinet de courtage tel qu’AsduGrandLyon, spécialiste en assurance de prêt qui propose une offre d’assurance crédit immobilier. Suite à la mise en place de la loi Lagarde, vous êtes libres de choisir l’organisme de votre choix  pour assurer votre prêt, ainsi prenez le temps de comparer les garanties et les taux d’intérêts avec attention des différents établissements de courtage (Ascourtage, ADPPC, Cabip etc…).

La réalisation du chantier

Après acceptation du dossier de crédit par l’institution financière, celle-ci donnera son accord permettant aux propriétaires de débuter les travaux.

Le maître d’ouvrage, l’entreprise ou l’artisan auront deux ans pour effectuer les installations et les réhabilitations nécessaires.  Un formulaire similaire complété par le propriétaire et les constructeurs sera ensuite adressé à la Banque à la fin des rénovations.