Les JDD, journées du développement durables se sont tenues fin septembre 2020 et ont permis à tout un chacun d'assister à des conférences sur la thématique de l'écologie et du développement économique, de la justice sociale et de la lutte contre la pauvreté. Tout part de ce constat dressé par l’Institut Open Diplomacy : “Alors que l’État et les grandes entreprises françaises veulent agir en champions de la transition écologique et solidaire à l’échelle mondiale, il n’y a(vait) pas - en France - de grand moment démocratique pour faire - chaque année - l’état d’avancement de l’Agenda 2030.”

Cet Agenda regroupe les 17 Objectifs de Développement Durable, définis en 2015 par l’ONU et communs aux Etats membres des Nations Unies, qui visent à éradiquer la pauvreté, garantir la justice et protéger la planète.

Cette année, se tient déjà le cinquième anniversaire des Objectifs du Développement Durable. Ils ont été adoptés par les Nations unies juste avant l’Accord de Paris sur le climat. Depuis le début, la France s’engage à l’échelle internationale pour concrétiser rapidement et efficacement cet Agenda 2030.

Un événement gratuit, qui s'est tenu du 22 au 29 septembre prochains, permettant aux citoyens de réfléchir ensemble et de s'engager pour concrétiser l'Agenda 2030.

Avec le soutien de 40 partenaires, ces rencontres se sont déroulées  sur sept jours. Chacune de ces journées s'est consacrée à un des thèmes structurants de la transition écologique. De l'urgence climatique aux questionnements sur le modèle économique le plus viable en passant par le rôle des sociétés et des organisations internationales dans le changement à engager, les aspects les plus essentiels de la transition écologique seront abordés au cours de la semaine. L'évènement débuta ainsi par une première série de conférences et débats sur le thème "Transformer le capitalisme". Les débats ont tous été retransmis en direct sur le site internet de l'événement.

Les RDD se sont déroulées selon le calendrier suivant :

- Le 22 Septembre, pour Transformer le capitalisme, en présence du ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance Bruno Le Maire et de Muhammad Yunus (Prix Nobel),

- Le 23 Septembre, pour Partager la Terre, en présence de Youba Sokona (Vice-président du GIEC),

- Le 24 Septembre, pour Accéder au bien-être, autour de Ségolène Royal, présidente de Désir d'avenir pour la Planète, et de Guy Ryder (Directeur général de l’OIT),

- Le 25 Septembre, pour Agir à temps, avec Alain Le Roy (ancien Secrétaire général adjoint de l’ONU),

- Le 26 Septembre, pour Construire l'Europe de l’écologie, autour de Claire Waysand (Directrice générale d’Engie) et Manon Aubry, eurodéputée (LFI/ Gauche unitaire européenne)

- Le 28 Septembre, pour Recycler l'économie, avec Emmanuel Grenier (Président de Cdiscount),

- Et le 29 Septembre, pour Conduire une transition juste, en présence de la secrétaire d'Etat chargée de la Jeunesse et de l'Engagement Sarah El Haïry et Joseph Stiglitz (Prix Nobel).

Aux côtés de l’Institut Open Diplomacy qui a imaginé et porte ce projet, on trouve, notamment, la grande école de commerce, Audencia, co-organisateur de ce nouveau rendez-vous annuel.

L’Institut Open Diplomacy est un laboratoire d’idée qui étudie et décrypte, pour le grand public, toutes les politiques publiques ayant une dimension internationale. À l’origine du groupe d’engagement du G20 et du G7 pour les jeunes, l’Institut est aussi reconnu pour ses travaux en matière de diplomatie participative.