L’éclairage de la cathédrale Notre Dame de Paris a été entièrement repensé avec deux objectifs : mettre en valeur les détails de la cathédrale et diminuer sa consommation d’électricité.

L’éclairage de nos villes, de plus en plus illuminées, participe à la croissance de la consommation d’électricité. Mais des exemples, montrent qu’il est possible de réaliser des économies très importantes sur ces postes. En témoigne, le travail réalisé autour de la rénovation de l’éclairage de la cathédrale Notre Dame de Paris.

Traditionnellement, les éclairages des monuments publics est réalisé via les classiques spots qui éclairent les bâtiments à grande distance. C’était le cas de l’ancien éclairage de la cathédrale Notre Dame de Paris qui consommaient 54000 watts.

Début 2007, le nouvel éclairage de Notre Dame a définitivement pris la place de l’ancien et permis d’atteindre deux objectifs:

  • réduire à la consommation à 9000 watts, grâce à des ampoules à fluorescence
  • mettre en valeur les détails des différentes façades de la cathédrale.
Cela démontre qu’il est possible de réaliser des économies d’énergie tout en mettant en valeur le patrimoine de nos villes.