Poêle à bois

Plus performant qu’auparavant, le poêle à bois connaît un nouvel essor, notamment parce qu’il est devenu plus design et qu’il s’intégre davantage dans les intérieurs modernes. Si ce succès récent a vu apparaître de larges gammes de poêles à bois,  il n’est  en revanche pas toujours simple de s’y retrouver . Voici donc un guide pour vous aider à faire le bon choix.

Du choix du modèle de poêle à bois à celui de l’installateur, en passant par le crédit d’impôt et les autres aides financières publiques, voici guide complet pour vous aider.

Le poêle à bois connaît un franc succès actuellement, pour ses vertus esthétiques, écologiques et économiques. Cette tendance n’est  donc pas prête de ralentir, d’autant que le poêle à bois permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 50 %.

Le poêle à bois se décline en plusieurs variantes selon les goûts de chacun. Outre les modèles traditionnels en fonte ou acier, on trouve des poêles à bois en matériaux réfractaires, pour une meilleure inertie. Ceux-ci, plus performants mais aussi plus coûteux à l’achat, permettent de limiter les déperditions thermiques.

Toujours dans la gamme du bois, le poêle à granulés est particulièrement économique et pratique. Il offre un excellent rendement, d’environ 85% tout en étant doté, en prime, d’un système d’approvisionnement automatique.

Le prix d’un poêle à bois, s’il est plus élevé à la base, équivaut à celui des autres modèles, grâce au crédit d’impôt. De 400 à 5 000 euros, ce prix dépend en grande partie du modèle et du design choisi.Outre l’aide financière de l’Etat qui compense l’achat d’un poêle à bois, ce combustible coûte beaucoup moins cher à la consommation que les autres énergies, soit 0,05’ du kwh.

Les points forts et points faibles des cheminées à bois, éthanol, à gaz et électrique.

Où acheter un poêle à bois au meilleur prix ’

Plusieurs labels permettent de vérifier la conformité des poêles ou cheminées avec la législation.

Outre le crédit d’impôt, vous pouvez bénéficier d’un taux de TVA à 5,5% pour des travaux réalisés avant le 31 décembre 2010, dans certains cas.

Le tubage (encore appelé gainage ou chemisage) permet de protéger et d’améliorer l’état du conduit. L’essentiel à savoir.