Entretien d'une maison écologique


Grâce aux crédits à taux zéro, le Gouvernement français incite, depuis longtemps, les propriétaires à entreprendre des travaux de rénovation visant à réduire les  émissions d’éléments polluants en provenance de leurs habitations.

A une époque où tous les objets doivent paraître neufs, pas facile de porter des vêtements ordinaires plus de quelques années. Voici quelques astuces pour raviver les couleurs des vêtements ternis et les porter plus longtemps.

Bien que l’utilisation des produits d’entretien soit nécessaire au confort de la maison, il faut reconnaître qu’ils sont la plupart du temps toxiques, très difficilement biodégradables et non respectueux de l’environnement. C’est pourquoi les partisans de la protection de l’environnement recommande l’utilisation massive du produit d’entretien bio. Ce dernier est uniquement composé à partir de matériaux naturels et peut être fabriqué maison.
Le désodorisant a pour rôle d’éradiquer les mauvaises odeurs dans une habitation. Il en existe divers mais malheureusement nombreux sont toxiques et peu respectueux de l’environnement. La majorité vont émettre des composés organiques volatils ou du paradichlorobenzène qui est réputé pour avoir des effets cancérigènes. Face à cela, les constructeurs de désodorisant se tournent davantage vers des produits naturels afin de fabriquer le désodorisant bio.
Le traitement haute température, ou plus communément appelé le THT, connaît un réel succès ces derniers temps. Cette technique dispose en effet de nombreuses qualités qu’il s’agit d’un point de vu écologique qu’économique. Le bois chauffé à haute température permet de le protéger surtout contre l’humidité, mais aussi des moisissures et des insectes. Par ailleurs, le bois peut voir sa durée de vie augmenter. Côté esthétique, le bois peut obtenir une jolie couleur qui sera en harmonie avec le mobilier.
Les insecticides sont des produits qui permettent d’éliminer les insectes et animaux pouvant nuire à un jardin ou à l’agriculture. Malheureusement, les insecticides sont élaborés à partir de produits chimiques ce qui n’est pas favorable et pour les plantes cultivés et pour la terre qui se retrouve polluée. Il existe bien entendu des insecticides naturels qui nuiront uniquement aux concernés. Ces produits sont fabriqués à base d’éléments naturels. Leur coût est moindre mais ils sont surtout non dangereux pour l’environnement.
L’huile dure est produit naturel idéal pour l’entretien de la maison. Elle peut être fabriquée à partir d’huile de bois de Chine, d’huile de lin, mais contient toutefois du siccatif. Ce produit a l’avantage de laisser respirer le bois mais aussi de lui assurer une longue vie. Cette huile va principalement être utilisée pour le plancher ou les espaces de travail en bois. L’huile dure peut toutefois être utilisée pour les surfaces en liège ou en pierre naturelle.

L’huile dure a plusieurs avantages en plus d’entretenir le bois. Elle repousse la poussière, résiste à l’usure et rehausse les couleurs naturelles. D’un point de vue pratique, l’huile doit bien agitée avant emploi. La surface à huiler doit être propre et dépourvu de toute poussière. Il est par ailleurs conseillé d’appliquer l’huile à l’aide d’un chiffon jusqu’à 4 petites couches en moyenne. Comme l’huile de lin, l’huile dure est inflammable. Ainsi, il est conseillé de faire sécher les chiffons bien séparément.
L’huile de lin est une huile fabriquée à partir de produits naturels. Seules les graines de lin sont utilisées et ensuite pressées pour obtenir cette huile. Elle est principalement utilisée pour protéger les surfaces en bois, notamment les planchers et les parquets, contre l’humidité. Le bois garde ainsi sa pureté et gagne en temps de vie.

Pour toute utilisation d’huile de lin, il faut impérativement que le bois soit propre et sec. Selon le type de bois, il est possible de passer deux couches, comme pour les poutres. Un pinceau sera de préférence utilisé. On évitera également les surplus car ils seront collants et mettront longtemps à sécher. A noter qu’il faudra attendre 24h pour que la peinture soit sèche. Enfin, les chiffons enduits d’huile de lin peuvent s’auto-enflammer, d’où l’intérêt de faire sécher les chiffons à l’air libre.
Le vernis bio va principalement être utilisé pour l’entretien des bois. Il existe divers types de vernis qui peuvent notamment être adaptés au bois ciré, à la cuisine et à la salle de bains. Ce vernis peut être conçu à base de cire d’abeille qui est non toxique et conviendra très bien aux bois d’intérieur. On trouve également le vernis bio à base d’agrumes qui sera quant à lui davantage utilisé sur les bois d’extérieur.

On note toutefois que le vernis bio peut être fabriqué « maison ». Seuls 200gr de gomme laque et 1 litre d’alcool dénaturé suffiront pour sa création. Il faut ensuite mélanger le tout. Le vernis sera prêt une fois que les paillettes de gomme seront dissoutes. Ce type de vernis s’utilise de la même manière que les autres vernis. Il est sain et ne causera aucune dégradation du bois.
La lasure est un produit qui va être utilisé pour l’entretien des bois. Contrairement au vernis ou à la peinture, la lasure laisse le bois respirer. Cet élément permet, entre autres, de laisser librement circuler l’humidité, d’éviter le décapage et les effets d’écaillage. Il existe toutefois la lasure bio qui est tout aussi efficace que la lasure classique et dépourvue de produits toxiques.

La lasure bio, à la bière par exemple, protège parfaitement le bois et peut être mélangée à des pigments pour obtenir la coloration souhaitée. Il existe également la lasure bio à base de cire d’abeille, d’agrumes, de soja et de goudron végétal. Il faudra, la plupart du temps, appliquer deux couches pour valider son efficacité. De plus, la lasure permet de renforcer les défenses naturelles du bois et ainsi d’allonger sa durée de vie.
La peinture écologique commence peu à peu à s’installer sur le marché français. Cette peinture également appelée peinture naturelle a l’avantage de ne contenir aucun produit chimique, peu de solvants et de composés organiques volatils, contrairement à la peinture classique. Ainsi, la peinture naturelle est respectueuse de l’environnement et de la santé des êtres vivants.