Construire une maison passive

La maison passive est une maison qui consomme peu et presque pas d’énergie.

 

Une maison passive qui affiche, en général une consommation d’énergie inférieure à 50 kwh  par m2 et par an (contre plus de 200kwh pour les maisons construites dans les années 1990),  présente quatre grandes caractéristiques.

 

Une conception tournée vers les économies d’énergie

 

C’est au moment de la conception (choix des matériaux pour les murs extérieurs, taille et orientation des ouvertures, choix des matériaux des cloisons intérieures et des revêtements du sol, du système de chauffage, orientation des pièces...) que se joue l’essentiel de la bataille de l’économie d’énergie.

 

Une orientation optimisée pour la captation des rayonnements lumineux

 

La principale source d’énergie ne sont pas les panneaux solaires thermiques ou photovoltaïques, mais les rayonnement lumineux extérieurs ont une capacité à transmettre de la chaleur infiniment supérieure. C’est l’emplacement, la taille des fenêtre couplées à un système de stockage de cette chaleur grâce à des murs intérieurs et des revêtements de sols dans des matériaux spécialement choisis pour cela.

 

Le recours à des systèmes de production de chaleur et d’énergie

 

Les systèmes plus connus de panneaux solaires thermiques ou photovoltaïques, à base de géothermie ou de pompe à chaleur, apportent de l’énergie à la maison.

 

Un système de circulation de l’air optimisé

 

Enfin, la maison passive est complétée par un système de circulation de l’air afin d’optimiser à la fois la circulation de la chaleur et l’aération de la maison afin d’éviter tout phénomène d’humidité.

Préserver votre chauffage grâce à l'isolation thermique vous permet d'optimiser vos économies d'énergie. Lorsque votre maison est mal isolée, elle perd de la chaleur, augmentant ainsi  votre consommation d'énergie. L'isolation thermique est donc un moyen intelligent de préserver son chauffage et faire des économies d'énergie.
Améliorer son installation permet de faire des économies d'énergie. Voici quelques solutions simples pour faire de son installation un atout écologique.
Faire des économies d'énergie passe avant tout par de bons réflexes au quotidien. Il est inutile de choisir les meilleurs appareils écologiques si l'on adopte pas au préalable les bons gestes pour maîtriser sa consommation de chauffage.
Le principe d'une pompe à chaleur est de fonctionner à l'énergie renouvelable gratuite, non polluante et disponible pour tous. C'est donc une idée bénéfique sur de nombreux plans. Faire le choix de l'énergie renouvelable c'est agir pour notre environnement, mais c'est aussi s'offrir, à terme, un gain financier. En effet, opter pour une pompe à chaleur occasionne un gain d'énergie non négligeable.

A condition  d'obtenir un coefficient  de performance égal au minimum à 3,5, d'être bien dimensionnée et correctement entretenue, la pompe à chaleur offre un gain de consommation énergétique  par rapport aux solutions de chauffage à combustion fossile. Ce gain est d'autant plus considérable si l'on compare au chauffage électrique.

Les bienfaits de l'achat d'une pompe à chaleur dépassent cette simple baisse de consommation d'énergie. La pompe à chaleur  a un impact important sur les émissions de gaz à effet de serre, notamment grâce à l'émission d'un fluide frigorigène. La pompe à chaleur réduit en effet d'un facteur de 1/5 à 4 les émissions de CO² nécessaires au chauffage  d'un logement  par rapport à un système de chauffage à combustion fossile.

Nous avons commencé à recenser des spécialistes de l’écologie.

 

Gérard Mangin, Energie Cité

Christian Quentin, Maire de Saint Hilaire, une mairie qui a construit des logements sociaux passifs

Une maison passive n’est pas une maison où les gens sont calmes, mais une maison qui ne consomme presque pas d’eau ou d’énergie. Le concept vient d’Allemagne.

Le diagnostic de performance énergétique est une des formalités supplémentaires à accomplir lors de la vente ou de la location d’un bien immobilier depuis le 1er juillet 2007. Le but d’un diagnostic de performance énergétique est d’établir la consommation énergétique du logement et ses émissions de gaz carbonqiue. Il faut donc désormais joindre le diagnostic de performance énergétique au bail lors de sa signature ou de sa reconduction.

Il existe quelques astuces malines pour réduire sa consommation d’énergie. Cela tient souvent à une autre conception du logement en vue de réduire sa consommation d’énergie. L’habitat étant la première cause de l’utilisation d’énergie, en réduire sa consommation devient indispensable. Voici quelques clés pour faire de son chez soi une maison passive.

De nombreuses recommandations permettent de faire de son habitat une maison passive surtout si l’on s’engage à respecter la norme HQE. Il faut en effet revoir d’urgence notre conception du logement si l’on veut préserver, à terme, notre planète. Quelques principes permettent de limiter notre consommation d’énergie, dont le logement est une des premières causes, voire de se construire une maison passive ou respecter la norme HQE pour ceux qui souhaitent acheter dans le neuf.

Bâtir l’avenir sur des bases "vertes" implique de réduire sa consommation d’énergie (électricité, eau chaude..) mais aussi de s’interroger sur les matériaux de construction pour une maison passive. Pour construire sa maison passive, des matériaux de constrcution sans énergie cachée sont nécessaires. C’est à dire que les matériaux de construction d’une maison passive ne doivent pas nécessiter beaucoup d’énergie ni pour le transport, ni pour leur fabrication. C’est pourquoi le bois est le chouchou de l’environnement question matériaux de construction.

Aménager écologiquement sa maison est la seule réelle économie d’énergie possible pour les particuliers. Bien concevoir sa maison pour une économie d’énergie, c’est un bon isolement, une ventilation correcte, un chauffage rationnel à l’énergie renouvelable... Quelques précisions pour faire les bonnes économies d’énergie dans sa maison.

Si se protéger de la chaleur a longtemps préoccupé principalement les populations du Sud, c’est aujourd’hui un problème qui nous concerne tous avec les canicules et autres perturbations climatiques actuelles. S’inspirer des méthodes méridionales pour développer un système de isolation-climatisation" title="climatisation">climatisation écologique peut s’avérer précieux parce que simple et peu coûteux en terme d’énergie et d’investissement.