Honda annonce à grand renfort médiatique la production de la première voiture de série fonctionnant avec une pile à hydrogène.
Selon de nombreux experts, les voitures électriques, haute performance, qui arriveront dans nos villes d’ici 2009 au compte-goutte, ne représenteront qu’une étape vers ce qui est considéré comme la véritable solution aux problèmes de pollution : la voiture à pile à combustible.

Toyota s’étant forgé, avec sa voiture hybride, la Prius, une image de constructeur automobile écologique, Honda a décidé de répondre en annonçant la production de la première voiture à pile à combustible.

fcx clarity honda voiture hydrogene pile combustible
 
La Honda à hydrogène, dénommée FCX Clarity sera commercialisée au Japon et aux Etats-Unis en location de longue durée au prix de $600 (400 euros) par mois et présente une autonomie de 435 kilomètres, une vitesse de pointe de 160km/h et une puissance de 135CV. Elle est donc plus puissante et plus autonome que la Blue Car, la voiture 100% électrique produite par le tandem Bolloré Pininfarina, commercialisée en France à compter de début 2009.

Mais à l’instar de la Blue Car, la Honda FCX Clarity sera produite au compte-goutte : 250 exemplaires sur 2008-2011. Evidemment, dans le cadre d’une stratégie de communication de long terme, Honda réservera ce véhicule à des leaders d’opinion (des vedettes holliwoodiennes, en l’occurence).

Mais comment fonctionne cette voiture à hydrogène ou voiture à pile à combustible ’ L’essentiel à retenir est qu’elle ne rejette que de l’eau. Pas de gaz carbonique, pas de particules, pas de plomb, la voiture à pile a combustible ne rejette que de l’eau. Via une réaction chimique complexe à maîtriser, le carburant, l’hydrogène, se transforme en eau, en dégageant de l’énergie qui permettra à la voiture de se mouvoir. Le principe de la pile à combustible a été découvert à la fin du XIXième siècle, mais en raison de problèmes techniques difficiles à surmonter, c’est le moteur à explosion qui a concentré les efforts des industriels de l’époque.

Aujourd’hui, tous les constructeurs (Renault, Toyota, Honda, Citroën, Volkswagen en tête)  projettent de produire en masse des véhicules à hydrogène à l’horizon 2020, mais les obstacles techniques à franchir sont suffisament nombreux pour que nous devions attendre de nombreuses années avant de voir, la voiture à hydrogène remplacer les voitures à essence.