Quelques chiffres pour vous convaincre du rôle que vous pouvez jouer pour réduire le gaspillage alimentaire.

Au niveau mondial, le gaspillage alimentaire représente 50% de la production céréalière mondiale, soit 1,3 milliard de tonnes de nourriture.

En France, le gaspillage alimentaire représente 260 kg de nourriture par an et par personne, si l'on intègre le gâchis intervenant durant la production et le transport (160kg) et la distribution et la consommation par les ménages (110kg)

Les consommateurs eux-même représentent 30% à 50% du gaspillage alimentaire en France.

Chaque ménage jette pour 400€ à 1000€ nourriture par an, soit l'équivalent d'un RSA ou de la moitié du salaire moyen. Autrement dit, chaque ménage travail 15 jours par an pour acheter de la nourriture qui serait jetée.

Chaque ménage américain jette pour 600€ de nourriture par an.

Chaque ménage japonais jette pour 300€ de nourriture par an.

Chaque français jette 20 kg de nourriture par an.

Londres jette suffisamment de nourriture pour remplir 12000 bus à étage.

Jeter un steak représente un gâchis énergétique équivalent à une distance de 5 km parcourue en voiture, ou 70 heures de consommation d'une ampoule ou encore 4 cycles de lave vaisselle.

La nourriture jetée dans les pays développés représente 7 fois ce qu'il faudrait pour nourrir le milliard d'êtres humains qui souffrent de la faim dans le monde.

En France, l'entreprise Boyer qui transforme les fruits jetés en méthane parvient à approvisionner en électricité 150 familles et à chauffer 90 familles. Cela représente 100lkwh d’électricité par mois.

Il existe 200 unités de méthanisation de ce type en France contre 3000 en Allemagne.

L'objectif du Grenelle de l'environnement était de générer 500 000 tonnes équivalent pétrole d'énergie à partir de cette source d'énergie.

En Bouche du Rhône, un programme concernant 5500 élèves leur a permis de réduire le gaspillage à la cantine de 30%.

En Grande Bretagne, un programme similaire à permis de réduire la gaspillage de 4,7kg à 2,2kg par semaine et par foyer.

1072 supermarchés de France jettent pour 850 millions d'euros de nourriture, ce qui correspond à 1/6eme du budget annuel des restaurants du coeur.