Il existe plusieurs manières de maintenir la chaleur dans une maison. L’isolation des murs, des combles et du toit grâce à des matériaux sont, certes, très efficaces, mais toujours suffisants. Il faut en effet savoir que l’isolation des fenêtres ne doit pas être négligée. Les spécialistes ont constaté qu’une importante perte de chaleur pouvait être due à une mauvaise isolation des fenêtres. C’est pourquoi il existe aujourd’hui plusieurs techniques pour limiter les déperditions.


Il faut tout d’abord savoir que plusieurs éléments entre en compte pour l’isolation des fenêtres. Les déperditions de chaleur seront limitées seulement si les menuiseries, les vitres, les volets (ou les persiennes) ainsi que la pose de la fenêtre sont de qualité. Lors de l’achat de fenêtres, il faut s’assurer qu’elles soient étanches aussi bien à l’air qu’à l’eau. De même, les fenêtres doivent être équipées d’une ventilation qui permettra de laisser respirer la maison.

 

Le  vitrage doit quant à lui répondre à des critères précis. Il y a tout d’abord le double ou triple vitrage qui permet de maintenir une pièce au chaud l’hiver et au frais l’été. Ainsi, c’est un excellent isolant mais également phonique. L’isolation des fenêtres sera de cette manière parfaitement garantie. Il existe depuis peu le double vitrage à isolation renforcée qui peut être jusqu’à 3 fois plus isolant que le double vitrage de base.


Pour l’isolation des fenêtres, les volets ont un rôle non négligeable. Ils sont la plupart du temps construits en bois et permettent ainsi une bonne isolation thermique de l’habitation. L’hiver, ils maintiendront la chaleur dans la maison, et l’été ils permettront d’éviter au soleil de pénétrer dans l’habitation s’ils sont croisés lors des périodes des fortes chaleurs dans la journée. On remarquera d’ailleurs que cette technique garantit une fraîcheur non négligeable dans l’habitation.

 

En fin de compte, l’isolation des fenêtres permet d’éviter aussi bien les perditions de chaleur et de fraîcheur. Une bonne utilisation des fenêtres permettent de les amortir sur le long terme et de les rendre ainsi rentables. D’un point de vue écologique, il faut savoir que des fenêtres de ce type permettent de réaliser des économies sur le chauffage et par conséquent de limiter la production d’énergie grise.