Les maisons de retraite sont aujourd'hui au centre de nombreuses convoitises, notamment du fait de l'arrivée progressive à la retraite de plus en plus de seniors. Aussi, les maisons de retraite doivent s'adapter et proposer des infrastructures capables d'accueillir les pensionnaires. En outre, de nouvelles attentes de la part des personnes âgées émergent, ce qui oblige certains établissements à innover en proposant, par exemple, des maisons de retraite EHPAD.


Outre ces attentes relatives aux maisons de retraite médicalisées, il existe des organismes d'hébergement pour personnes âgées qui proposent des équipements adaptés pour accompagner les pensionnaires atteints de troubles particuliers. Ainsi, de plus en plus de maisons de retraite se spécialisent dans l'accueil des malades d'Alzheimer en France.

En plus de ces maisons de retraite prenant en charge Alzheimer, il existe des maisons de retraite qui répondent à d'autres types de besoins tels que le respect de l'environnement. Ainsi, de plus en plus de maisons de retraite tendent à devenir écologiques. Certaines d'entre elles proposent, par exemple, des maisons à haute qualité environnementale (HQE) avec des panneaux solaires sur le toit du bâtiment.

Bien que ces dernières soient peu représentées en France, que ce soit de par les maisons de retraite publiques ou privées, il existe des exemples à l'étranger, et notamment en Australie, qui démontrent les engagements des maisons de retraite en ce sens. Ainsi, l'établissement "The Green" est la première maison de retraite écologique.

Le complexe propose 90 villas construites en matériaux écologiques (riz et paille afin de ne pas participer à la déforestation). De plus, la maison de retraite "The Green" est couverte de panneaux solaires et propose ainsi un système qui lui permet d'être entièrement autonome en électricité. L'eau et les déchets, quant à eux, sont recyclés et concourent également à rendre l'établissement écologique.