De nombreuses recommandations permettent de faire de son habitat une maison passive surtout si l’on s’engage à respecter la norme HQE. Il faut en effet revoir d’urgence notre conception du logement si l’on veut préserver, à terme, notre planète. Quelques principes permettent de limiter notre consommation d’énergie, dont le logement est une des premières causes, voire de se construire une maison passive ou respecter la norme HQE pour ceux qui souhaitent acheter dans le neuf.

Réduire sa consommation d’énergie permettra à terme d’émettre beaucoup moins de gaz carbonique d’ici une quarantaine d’années. Notre consommation par usage direct (chauffage, cuisson, eau chaude) est dûe tant à notre mode de vie qu’à nos décisions de construire ou non une maison passive. En choisissant d’autres options pour le terrain, l’orientation, l’architecture, la disposition des pièces ou l’exposition au soleil, on peut vraiment se créer sa maison passive!


Cette prise de conscience est très importante car le choix d’une maison "verte" ou passive a de lourdes conséquences sur l’avenir. On ne peut pas vraiment décider d’une maison passive ou pas lorsque l’on emménage dans de l’ancien, puisqu’on hérite des choix précédants. Cependant le diagnostic de performance énergétique, (DPE) peut orienter nos décisions quant au logement de notre choix. C’est très différent lorsque l’on préfère une habitation neuve.


Plus de 400 000 foyers durant ces deux dernirès années ont acheté dans le neuf, c’est pourquoi les conseils pour bâtir sa maison neuve ou les exigences de la norme HQE s’avèrent précieuses. Les bases de l’architercture "bioclimatique" ou les diverses astuces pour réduire sa consommation d’énergie permettent de se bâtir sa maison passive pour un avenir plus "vert".


Pour ne pas faire les choses à moitié, les particuliers qui investissent dans du neuf et qui souhaitent faire de leur nid une maison passive peuvent aussi s’intéresser à la norme HQE. Fondée en mai 2006 par la marque NF Maison individuelle démarche HQE, cette norme s’adresse aux constructeurs de maison individuelle. On comptait 15 propriétaires à détenir cette norme HQE début juillet 2007. En pratique ces derniers s’engagent à dépasser les exigences de la marque NF Maison individuelle préexistante en tenant compte des préoccupations environnementales durant toute la construction, voire après.


Cet engagement pour la norme HQE suppose donc l’évaluation du site et du terrain, des chantiers respectueux de l’environnement, une baisse de sa consommation d’énergie et d’eau, confort, santé grâce à la qualité acoustique des matériaux. Bien sûr ces préceptes relatifs à la norme HQE doivent respecter le budget et les motivations du propriétaire.