La laine de verre est utilisée comme isolant phonique et thermique. C’est sans aucun doute l’un des isolants les plus efficaces et qui peut être amorti sur du long terme. On le trouve en effet dans de nombreux foyers français mais aussi un peu partout dans le monde. La laine de verre va principalement être utilisée pour l’isolation de la toiture, des murs, du sol et des cloisons.


La laine de verre permet d’isoler l’habitation contre le froid l’hiver et contre la chaleur l’été. La maison dispose ainsi d’une température ambiante, ce qui permet à son habitant de vivre confortablement. Elle convient à tout type d’habitat et est en plus écologique. Ainsi, elle se mariera à une maison en bois, par exemple.
 
 
Concernant sa fabrication, seuls le sable et le verre recyclé suffisent. Le verre est chauffé puis filé en fibres. Ce système est connu depuis très longtemps mais son utilisation reste récente. La laine de verre peut être vendue sous plusieurs formes. On la trouve tout d’abord sous la forme de panneaux, mais aussi de rouleaux ou encore en vrac. La pose de cette laine est simple. Son épaisseur doit toutefois correspondre à la hauteur des solives pour plus d’efficacité.

 
On peut également ajouter un pare vapeur qui permettra d’évacuer plus facilement l’humidité provenant de la chaleur montante dans l’habitation.  Par ailleurs, la laine de verre résiste très bien à l’inflammation puisqu’elle est composée à partir d’éléments minéraux et qui sont incombustibles. Malgré cela, la laine de verre n’absorbe pas bien l’eau. Ainsi dès qu’elle est mouillée, il est conseillé de la laisser sécher afin qu’elle puisse retrouver sa conductivité thermique.

 
Malgré tout, la laine de verre a quelques inconvénients. Tout d’abord, elle a une durée de vie moyenne de 10 ans. Malgré sa fabrication basée sur des matériaux naturels, son énergie grise reste assez élevée. Il est donc conseillé de l’utiliser uniquement si l’ensemble de la maison produit une énergie grise minimale afin de respecter au mieux l’environnement.