Si les appareils à froid consomment beaucoup, il est désormais possible de diminuer la consommation électrique de son réfrigérateur. Bien choisir son modèle est indispensable, mais de bonnes habitudes restent la base pour faire des économies d’énergie.

 

Une simple précaution comme régler à la bonne température son réfrigérateur peut diminuer sa consommation électrique. Il faut compter 5°C en moyenne dans le réfrigérateur et garder une zone fraîche entre 1 et 3°C pour dans les denrées très périssables. S’il comporte une partie congélateur, -18°C est une bonne température. Bon à savoir, 1°C de moins dans le réfrigérateur implique 3% d’énergie en plus.


Limiter les ouvertures de porte est indispensable pour diminuer la consommation électrique d’un réfrigérateur. C’est pourquoi mieux vaut bien ranger son réfrigérateur pour s’y retrouver plus rapidement en ouvrant la porte. Les suremballages ne sont pas nécessaires. Les packs de yaourts, les lots promotionnels etc., limitent le refroidissement des denrées.


Il est préférable de laisser refroidir la nourriture à température ambiante avant de la ranger au réfrigérateur. On conseille aussi de laisser réchauffer dans le frigo les produits congelés. Il faut également penser à couvrir les plats cuisinés avec un film plastique ou un couvercle pour éviter leur dessèchement qui fabrique du givre.


Si ce n’est pas automatique, dégivrer son réfrigérateur est primordial. Il peut consommer 30% d’énergie supplémentaire au-delà de 3 mm d’épaisseur de givre ! D’autres réflexes élémentaires comme dépoussiérer la grille située à l’arrière de l’appareil deux fois par an sont aussi utiles. Cela facilite le refroidissement du réfrigérateur.


En cas d’absence prolongée ou de départ en vacances, il faut débrancher son réfrigérateur. C’est l’occasion de finir ce qui reste dans le congélateur plutôt que de le laisser tourner et gaspiller de l’énergie. Lorsqu’il est trop usagé, il faut apporter son réfrigérateur à la déchetterie. Le retraitement des gaz et mousses isolantes est essentiel pour préserver l’environnement. Cela consomme, de plus, peu d’énergie par rapport à la consommation de l’appareil en marche (80% du total dans la vie de l’appareil).