Le principe de la pompe à chaleur au sol, comme tous les autres types de modèles, est bien sûr, de capter la chaleur de l'extérieur pour la diffuser, plus chaude, à l'intérieur. La pompe à chaleur au sol se distingue des autres en ce qu'elle fonctionne par géothermie, lui permettant ainsi de puiser la chaleur contenue dans le sol.

Il est d'ailleurs intéressant de préciser que les pompes à chaleur au sol se déclinent sous différentes versions. Certaines peuvent produire de l'eau chaude sanitaire, tandis que d'autres, réversibles, pourront rafraîchir durant l'été.

Le fonctionnement d'une pompe à chaleur au sol passe par des capteurs qui doivent être installés dans le jardin. Pour ce faire, on peut choisir les capteurs horizontaux, consistant en des tubes polyéthylènes entrelacés sur une longue distance dans le jardin et enterrés à faible profondeur.

Cette solution très simple et fréquemment utilisée lorsque la configuration s'y prête, n'est pas la seule possibilité pour faire fonctionner votre pompe à chaleur au sol. Des capteurs verticaux, ou "sondes géothermiques", peuvent être placées jusqu'à 100 mètres de profondeur. Cette option plus onéreuse est conseillée lorsque le jardin n'est pas assez grand.

Sachez également qu'une pompe à chaleur au sol fonctionne à l'électricité. En revanche elle consomme très peu, permettant ainsi jusqu'à 60% d'économies sur une facture de chauffage classique.

On compte trois modèles de pompes à chaleur au sol.
On peut opter pour une pompe avec fluide intermédiaire, (eau glycolée). En effet,  l'eau avec antigel dans la PAC et l'eau pure dans le circuit de chauffage plancher ou radiateur basse température,  en font une technologie fiable et bien maîtrisée.

La pompe à chaleur au  sol ou détente directe utilise le même fluide frigorigène dans ses capteurs jusqu'au circuit de chauffage, mais son installation est plus délicate, les fuites étant très nocives et ne permet pas de s'offrir en prime une climatisation.

La pompe à chaleur au sol "procédé mixte" fonctionne grâce à un liquide frigorigène dans la PAC  transmettant sa chaleur à de l'eau normale  dans le circuit de chauffage plancher  ou radiateur basse température.