Si on note une forte consommation d’énergie pour une cuisinière électrique, l’usage de celle-ci reste limité dans la journée. C’est pourquoi il est tout à fait possible de cuisiner de bons plats tout en respectant l’environnement, à condition d’adopter les bons gestes.


Les appareils électriques sont d’un rendement énergétique médiocre.... Heureusement une cuisinière ne sert que dix à vingt minutes par jour, ce qui limite son aspect polluant. Quelques bons réflexes permettent en plus de cuisiner "vert".


Bien utiliser sa cuisinière électrique pour une consommation d’énergie plus économique, c’est possible. Mieux vaut cuire à la vapeur ou à l’étouffée par exemple. Bon à savoir, les autocuiseurs représentent 70% de dépense en moins d’énergie.


Il est inutile de mettre trop d’eau lorsqu’on cuisine. Les gros bouillons n’accélèrent d’ailleurs pas la cuisson. Couvrir les casseroles lors de la cuisson est aussi un réflexe à prendre car cela permet d’économiser au moins 30% d’énergie.


Autre astuce pour limiter la consommation d’énergie de sa cuisinière électrique, faire décongeler les aliments avant de les cuire. L’idéal est de les laisser décongeler au réfrigérateur, pour qu’il récupère du froid.


Couper avant la fin de la cuisson les appareils à forte inertie thermique est une précaution intelligente. Pour les plaques vitrocéramique ou en fonte, la chaleur accumulée suffit à achever la cuisson.


Enfin, choisir le bon ustensile est une bonne habitude à prendre. Mieux vaut préférer un fond bien plat, notamment pour les plaques électriques, et une dimension bien adaptée à celle du brûleur et de l’aliment à cuire.