Faut-il choisir une cuisinière à gaz, électrique, à induction, à plaque en vitro céramique ’ Quels sont les systèmes de cuisson qui polluent le moins ’


La cuisinière à induction est celle qui offre le meilleur rendement (90%).

 

Cela signifie qu’elle rend sous forme de chaleur, 90% de l’énergie électrique consommée.

 

L’explication est simple : presque aucune chaleur n’est gaspillée, comme dans le cas de la cuisinière électrique classique par un chauffage qui passe par le dessous des casseroles. Dans le cas de l’induction, c’est directement l’enveloppe de la casserole et l’intérieur de la casserole qui sont chauffées. La plaquette elle-même s’échauffe très peu.

 

Donc, c’est elle que vous choisirez en priorité, abstraction faite du budget initial qui plus élevé que pour les autres systèmes de cuisson : la cuisinière à induction exige des récipients spécifiques (les casseroles et poêles classiques sont incompatibles avec des plaques à induction). Il faut investir dans des casseroles spéciales induction si vous optez pour ce type de plaques de cuisson. Au final, compte tenu des économies d’énergie réalisée grâce à un rendement supérieur aux autres systèmes, vous serez doublement gagnant : financièrement et écologiquement parlant.

 

En terme de performance, viennent ensuite les plaques en vitrocéramique et le gaz, qui offrent tout deux un rendement de 60%.

 

Dans tous les cas, utilisez un couvercle afin de diminuer la consommation. Une casserole chauffée à thermostat 5 et recouverte chauffera aussi bien qu’une casserole non recouverte à thermostat 6.

 

Selon la même logique, la cuisson dans des autocuiseurs (encore appelée cocottes par nos grands mères ou marmites à haute pression, par les magazines high-tech), permettent de chauffer les aliments plus vite et avec un moindre quantité d’énergie.

 

Les plaques électriques de conception récentes, fournissent un rapport de 50%