Quelques gestes simples suffisent parfois pour la diminution de la consommation électrique de son lave-linge. Si des appareils de plus en plus compatibles avec les enjeux écologiques existent aujourd’hui, de bonnes habitudes restent encore le meilleur moyen d’améliorer leurs performances pour l’environnement.

 

Mieux vaut par exemple faire tourner sa machine la nuit. En effet, lorsqu’on s’en occupe aux heures de pointe, en France, des centrales d’appoint au fioul ou charbon travaillent, dégageant beaucoup de gaz carbonique.


On recommande de choisir des basses températures car c’est là que réside la principale économie d’énergie. Laver les vêtements peu sales à 30 ou 40°C et à froid s’ils n’ont pas de taches permet de consommer deux fois moins d’électricité.


Pour ménager davantage les textiles tout en économisant de l’énergie, préférer 60° à 90°C pour son linge très sale est un bon réflexe. D’ailleurs on préconise plutôt un trempage préalable dans une bassine d’eau froide qu’un prélavage en machine à laver qui consomme de l’eau et de l’électricité supplémentaires.