Poêle à bois

Plus performant qu’auparavant, le poêle à bois connaît un nouvel essor, notamment parce qu’il est devenu plus design et qu’il s’intégre davantage dans les intérieurs modernes. Si ce succès récent a vu apparaître de larges gammes de poêles à bois,  il n’est  en revanche pas toujours simple de s’y retrouver . Voici donc un guide pour vous aider à faire le bon choix.

Du choix du modèle de poêle à bois à celui de l’installateur, en passant par le crédit d’impôt et les autres aides financières publiques, voici guide complet pour vous aider.

Le poêle à bois connaît un franc succès actuellement, pour ses vertus esthétiques, écologiques et économiques. Cette tendance n’est  donc pas prête de ralentir, d’autant que le poêle à bois permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 50 %.

Le poêle à bois se décline en plusieurs variantes selon les goûts de chacun. Outre les modèles traditionnels en fonte ou acier, on trouve des poêles à bois en matériaux réfractaires, pour une meilleure inertie. Ceux-ci, plus performants mais aussi plus coûteux à l’achat, permettent de limiter les déperditions thermiques.

Toujours dans la gamme du bois, le poêle à granulés est particulièrement économique et pratique. Il offre un excellent rendement, d’environ 85% tout en étant doté, en prime, d’un système d’approvisionnement automatique.

Le prix d’un poêle à bois, s’il est plus élevé à la base, équivaut à celui des autres modèles, grâce au crédit d’impôt. De 400 à 5 000 euros, ce prix dépend en grande partie du modèle et du design choisi.Outre l’aide financière de l’Etat qui compense l’achat d’un poêle à bois, ce combustible coûte beaucoup moins cher à la consommation que les autres énergies, soit 0,05’ du kwh.

Le ramonage d’une cheminée permet de nettoyer le conduit afin d’éliminer la suie et autres déchets de combustion. A faire une à deux fois par an selon votre assurance, le ramonage est indispensable au bon fonctionnement de votre cheminée.

Le prix d’un poêle dépend principalement de son design mais son coût de fonctionnement doit aussi être pris en compte.

Tous les modes de chauffage au bois, bien qu’écologiques, ne sont pas aussi performants les uns que les autres et donc, pas aussi écologiques. Comparaison des performances énergétiques.

Il existe diverses sortes de bois de chauffage et différentes sortes de poêles à bois, aux vertus, coûts et rendements différents.

Le chauffage au bois est très en vogue actuellement pour ses vertus économiques et écologiques alliées à son efficacité. Performant tant pour votre chauffage central que pour celui d’appoint, le chauffage en bois vous fait bénéficier en outre d’un crédit d’impôt.