Tousprimeurs.com est un intermédiaire francilien entre les producteurs locaux de primeurs/fruits/légumes et les consommateurs, qui est spécialisé dans les paniers bio.


L’objectif de tousprimeurs.com est triple: biologique, écologique et économique.

Un panier bio bon pour la santé

L’objectif biologique est évident: en achetant un panier bio, on mange évidement plus sainement et on évite les résidus chimiques qui existent dans les fruits et légumes issus de l’agriculture intensive. C’est meilleur pour la santé sur le long terme. En général, les paniers bio, parce qu’ils reposent sur un système d’abonnement et qu’ils n’enrichissent pas de nombreux intermédiaires, permettent de se nourir à un coût moindre que lorsque l’on achète dans un magasin bio ou dans le rayon bio du supermarché.

Un panier bio avec une empreint écologique réduite

L’objectif écologique est plus fin à comprendre pour les non initiés. Tousprimeurs.com se fournit auprès de producteurs locaux, ce qui permet de réduire la distance parcourue  entre le lieu de production et le consommateur. Conséquence pour l’environnement: les émissions de C02 induite par le transport des aliments sont réduites. Second effet kisscool des paniers bio: ils sont, en général, composés de fruits et légumes de saison, dont la culture consomment moins d’énergie que les légumes hors saison qui vienent de l’autre bout du monde ou de l’Europe et qui sont cultivés en serre surchauffée (ce qui augmente encore les émissions de gaz carbonique). Enfin, cultivés sans engrais, pesticide ou herbicides issus de la chimie, les fruits et légumes des paniers bio, sont respectueux des sols.

Un panier bio bon pour l’économie locale

L’objectif économique est plus fin à comprendre. Issu de l’agriculture locale, les primeurs des paniers bio, renforce l’activité économique locale et constitue une façon facile de maintenir ou créer des emplois dans notre région. Mais, si vous êtes tiers mondiste, vous répondrez que les légumes importés de pays en voie de développement eux aussi font travailler des agriculteurs à l’autre bout de la planète, dont les difficultés sont comparables à celles des agriculteurs nationaux. C’est, en partie exact, mais ne tiens pas compte d’une donnée importante: la répartition des marges commerciales. Les primeurs/fruits/légumes importées dans le cadre de la "mondialisation" classique sont peu rémunérateurs pour les paysans eux-mêmes, car les marges commerciales sont captés par les propriétaires, les sociétés de trading, les spéculateurs des marchés à terme dans les bourses de matières premières, par les importateurs en Europe et enfin par la grande distribution.

Dans les paniers bio, la plupart du temps, votre argent va dans la poche d’une petite société (tousprimeurs.com en l’occurence) et dans la poche de l’agriculteur: il y a moins de "fuites".

La philosophie de tousprimeurs.com n’est pas jusqu’au boutiste, comme le rappelle son fondateur: "Ne pas acheter local alors que le produit pousse à côté de chez soi est idiot. On doit se montrer responsable. En revanche, si j’ai envie d’une mangue, je ne vais pas m’en priver"

Rappelons que tousprimeurs.com ne livre et ne se fournit que sur la grande région parisienne.