61% des paquets de chips, 54% des pâtes à tarte, 47% des viennoiseries, et même 36% des soupes contiennent de l'huile de palme. Le problème est que son mode de production actuel nuit gravement à l'environnement.

L'utilisation de l'huile de palme dans l'alimentation industrielle a explosé dans les 20 dernières années car elle coûte moins chère que l'huile de tournesol, par exemple. Lorsqu'un industriel doit baisser ses prix sous la pression de la grande distribution afin de ne pas être rayé de la liste des fournisseur, il remplace bien souvent des huiles plus nobles par de l'huile de palme. On la trouve donc presque partout des crèmes glacées aux céréales, de la margarine aux barres chocolatées.

Disparation de la forêt vierge à cause de l'huile de palme

Si l'utilisation de l'huile de palme  possède des effets nuisibles sur la santé, son mode de production est caractéristique de l'agriculture intensive mondialisée. 80% de l'huile de palme est produite en Indonésie. Pour développer la production, les industriels de l'agroalimentaire d'Indonésie et la Malaisie ont décidé de déforester de façon incontrôlée afin de remplacer la forêt vierge par d'immenses palmeraies qui s'étendent sur des dizaines de millions d'hectares. La vitesse de la déforestation est telle que l'on peut prévoir une division par deux de la surface de la forêt vierge.

Disparition de l'orang-outang à cause de l'huile de palme

La culture extensive de l'huile de palme nécessite, on l'a vu, la destruction de la forêt vierge en Indonésie. Lors de l'abattage des arbres, de nombreux orang-outangs sont tués. Ceux qui restent meurent de faim car les palmeraies qui remplacent bientôt leur habitat naturel détruit, ne leur fournit pas l'alimentation nécessaire à leur survie.

L'extension des cultures d'huile de palme conduit donc à la disparition des orangs-outangs. Il y avait 10 000 orang-outangs en 2000. Il en reste 5000.

Les solutions pour faire reculer la consommation d'huile de palme

Fort heureusement, la consommation d'huile de palme est plutôt mauvaise pour la santé. Elle contient plus de 30% d'acides gras saturés. Des mouvements de consommateurs se sont donc organisés pour dénoncer l'utilisation de l'huile de la palme dans la nourriture industrielle et la faire reculer. Green Peace a récemment dénoncé l'utilisation de l'huile de palme de Nestlé. Les amis de la terre ont publié de nombreux études mettant en évidence les méfaits de l'huile de palme. La marque Cadbury a été victime d'un boycott de ses clients qui l'a conduite a supprimé l'huile de palme de la liste des ingrédients entrant dans la composition de ses produits.

N'hésitez pas à ne plus acheter les produits qui contiennent de l'huile de palme. Les industriels surveillent la vente des aliments contenant de l'huile de palme et sont prêts à basculer sur des huiles alternatives si leurs ventes empatissent.

Comment repérer l'utilisation d'huile de palme dans les aliments ?

La législation n'oblige pas actuellement (mars 2010) de signaler l'utilisation de l'huile de palme sur les emballages des aliments. Très souvent lorsque l'étiquette signale "huile végétale", il faut traduire "huile de palme". Pour le vérifier, appelez le service consommateur. La plupart du temps, vous vous entendrez répondre "huile de palme". C'est le cas de Nutella, par exemple, en 2009.

Quelques marques qui utilisent de l'huile de palme en 2009

Kit kat

Rillettes Bordeaux Chenel

Nutella