La Toyota Prius pollue moins que les autres voitures, mais l’analyse de ses niveaux de rejet de gaz carbonique la remet au rang des berlines européennes à faible consommation.

Nous avons déjà publié de nombreux articles sur les discours des constructeurs automobiles, mais qui aurait pu penser que les voitures hybrides (essence-électricité) produites par Toyota polluent presque autant que les autres voitures ’ Si vous regardez les chiffres, la Toyota Prius rejette autant de CO2 que les voitures classiques bénéficiant d’un bonus écologique de base.

Il faut toujours regarder les petits caractères de la fiche technique.


 

Cela n’empêche pas la Toyota Prius de représenter un pas dans la bonne direction. Son succès aux Etats-Unis représente même un grand pas dans la mesure où échanger sa Chevrolet ou GM, qui sont des gouffres à carburant, contre une Toyota Prius permet aux américains de considérablement réduire leurs rejets de CO2. Mais ce qui est valable aux USA, ne l’est presque plus en Europe où les véhicules consomment moins et rejettent donc moins de CO2.

Pour vous en convaincre, voici un tableau comparatif des rejets de CO2 de petites voitures européennes qui rejettent une quantité similaire de gaz carbonique à la Prius et des rejets de gaz carbonique de grosses cylindrées comme la BMW 318i. On constate que la Toyota Prius rejette tout de même 60% des émissions de CO2, de la dite BMW pas du tout écologique. C’est beaucoup mieux, mais moins performant que ce que l’on pense habituellement.


Modèle

Rejet de CO2

TOYOTA PRIUS 75 VVT-i

104 g de CO2/km

RENAULT TWINGO 1.2L 16v (60ch) e QUICKSHIFT 4

118 g de CO2/km

Peugeot 206 1,4 HDi 70ch

112 g de CO2/km

HONDA CIVIC 5P 1.4i Comfort

139 g de CO2/km

BMW 318i BERLINE

175 g de CO2/km