Si se protéger de la chaleur a longtemps préoccupé principalement les populations du Sud, c’est aujourd’hui un problème qui nous concerne tous avec les canicules et autres perturbations climatiques actuelles. S’inspirer des méthodes méridionales pour développer un système de isolation-climatisation" title="climatisation">climatisation écologique peut s’avérer précieux parce que simple et peu coûteux en terme d’énergie et d’investissement.

La isolation-climatisation" title="climatisation">climatisation n’est pas forcément l’unique solution pour se protéger de la chaleur. Avec des simples gestes, vous pouvez développer un système climatique écologique dans votre logement. Il suffit par exemple, en cas d’absence, de fermer les fenêtres des pièces directement ensoleillées aux heures chaudes. C’est un bon moyen de limiter la hausse de température de 10°C! De même, les volets et les stores empêchent la chaleur de traverser la vitre. Les fermer avant de partir ou lorsque la température extérieure dépasse celle de la maison est assez efficace.


Utiliser les stores lorsqu’on est chez soi permet de conserver de la luminosité tout en se préservant du soleil direct. Quelques astuces, comme placer un linge devant une fenêtre ouverte ou un ventilateur peuvent protéger de la chaleur sèche. S’humidifier la peau est aussi une bonne solution.


Se servir de la fraîcheur nocturne pour booster son propre système de climatisation écologique est aussi une bonne idée. En effet, aérer durant la nuit est impératif puisque c’est le seul moment où l’on peut refroidir l’ensemble de la maison, sans consommer d’énergie. Force est d’ailleurs de constater qu’un simple courant d’air suffit à rafraîchir.



Il existe également des solutions pour diminuer la chaleur intérieure, notamment au niveau des appareils électriques. Il faut absolument cesser les consommations électriques inutiles car elles dégagent de la chaleur. Un halogène, par exemple, chauffe comme 5 personnes dans une pièce. Un réfrigérateur bas de gamme ou un ordinateur ont également l’inconvénient de chauffer comme un petit radiateur. De même, mieux vaut remplacer les lampes à incandescence par des ampoules à basse consommation.



Côté cuisine, l’été est l’occasion de laisser tomber les fours et autres appareils de cuisson pour leur préférer les salades ou les plats froids. Manger léger, notamment des crudités et des légumes, reste de plus un excellent moyen d’hydrater son corps. Enfin, pour rafraîchir au maximum une pièce, les plantes sont très efficaces pour leur phénomène d’évapo-transpiration. Pour ce faire, il faut les arroser le soir.